Que raconter sur vos réseaux sociaux ?

Hugo, community manager chez Clicproxy, s’attaque aux problèmes que vous rencontrez au quotidien sur les réseaux sociaux.

Si vous êtes confronté au fameux syndrome de la page blanche sur les réseaux sociaux, cet article vous aidera à créer du contenu par vous-même pour le web.

Pensez à l’objectif de votre publication avant de la rédiger !

Avant toute chose, il est important de rappeler qu’aucune publication sur vos pages ne doit être anodine. En fonction de votre objectif sur tel ou tel réseau social, vos messages doivent refléter ce but. C’est en étant cohérent de publication en publication que vous profiterez de davantage de retours de la part de votre communauté et des internautes en général.

Définissez le but de votre publication : présentez-vous un produit ? Faites-vous le suivi d’un événement ? Incitez-vous votre communauté à visiter votre site internet ? C’est grâce à cet objectif que vous saurez véritablement ce que sera la teneur de votre publication.

Que raconter et quel ton utiliser ?

En publiant sur les réseaux sociaux vous représentez votre marque, votre service, votre institution… Il est donc primordial de bien gérer la tonalité de vos différentes pages, car c’est la manière dont vous vous exprimez qui incitera un internaute à vous suivre ou non ! Il est même possible de fidéliser une audience en soignant particulièrement le ton de vos publications.

Pour définir le ton à utiliser il faut prendre en compte 3 points :

  • Qui je représente
  • Quel est mon message à faire passer
  • Qui va m’écouter

En ayant la réponse à ces questions, vous saurez ajuster votre publication pour qu’elle soit la plus pertinente possible. N’ayez pas peur d’adopter un ton léger ou humoristique si la situation le permet ! C’est un bon moyen de capter l’attention des internautes.

La teneur des publications sur les réseaux sociaux a toujours une utilité. Si elle n’est pas informative, elle peut avoir pour rôle d’améliorer le capital sympathie de votre page. Équilibrez vos publications pour éviter que votre communauté s’habitue aux mêmes types de messages !

Exemple : la même semaine, vous pouvez partager aux internautes une scène intéressante de la vie de votre entreprise, puis enchaîner par des nouvelles d’un nouveau produit/service que vous proposez en indiquant un lien vers votre site web. Vous pouvez même terminer par un sondage (très facile à mettre en place sur Facebook ou Twitter).

Quel disque allez vous jouer sur vos réseaux sociaux ? Quel registre, quelle tonalité ?

Quel message pour quel réseau social ?

De la même manière qu’on communique différemment dans un journal généraliste et un magazine spécialisé, votre propos doit être adapté au réseau social au sein duquel il est publié.

Facebook : Lorsque vous publiez sur Facebook vous touchez des internautes “chez eux”, dans leur espace social personnel. Il est important de ne pas paraître trop commerçant et d’être le plus proche possible de la thématique annoncée par votre page. Privilégiez les contenus ludiques, légers pour la majorité de vos publications.

Twitter : À l’instar de Facebook, les internautes qui vous suivent sur Twitter sont davantages qualifiés à recevoir des publications spécialisées cependant la limitation de caractères vous obligera à aller à l’essentiel ! Bien que 280 caractères peuvent désormais être atteints, les tweets les plus courts sont les plus efficaces.

LinkedIn : Approchez votre communauté professionnelle le plus simplement possible. Vous touchez des internautes “au travail”, ils n’ont donc que peu de temps à vous accorder et vous allez devoir capter leur attention pour faire passer votre message. Privilégiez un visuel intriguant ou une accroche de publication originale.

Dernier conseil : ne vous forcez pas ! Si il n’y a rien à dire sur vos réseaux sociaux, pensez plutôt à aller échanger sur d’autres pages concernant le même sujet. Si vos interventions sont intéressantes, vous pourrez alors acquérir une nouvelle audience par ce biais !